Travail du bois : comment percer du bois sans l’abîmer ?

Top-bricolages.com » Bricoler a la maison » Travail du bois : comment percer du bois sans l’abîmer ?

Vous êtes passionné du bricolage et vous travaillez souvent le bois. Alors il vous est déjà arrivé d’abîmer le bois en voulant le percer. C’est une incidence qui arrive à presque tout le monde. Cependant, moyennant quelques astuces, vous pouvez parvenir à ne plus abîmer votre bois. Comment s’y prendre ? On vous le montre dans cet article.

Pourquoi le bois s’abîme-t-il quand on veut le percer ?

Lorsqu'on veut trouer un bois au cours d'un travail, on se rend vite compte que celui-ci se tord, s'effrite et même craque sous l'effort. Ceci vient du fait que le bois est constitué de fines fibres disposées ensemble pour former un corps unique. Le fait de le soumettre à votre effort désorganise cet ensemble qui se dissocie et s'éclate. Toutes les fibres isolées partent dans tous les sens. C'est ce qui fait que le bois se brise ou s'effrite en fonction de sa résistance naturelle.

On peut toutefois percer le bois sans l'abîmer. Il suffit d'adopter la bonne méthode. Que faut-il faire alors ?

Percer le bois sans l'abîmer : voici le secret

Certaines personnes réussissent à percer le bois sans même le blesser. La bonne méthode consiste à éviter de percer sur une même couche trop fine de bois. On n'exerce pas de pression continue et longue sur le même endroit du bois que nous sommes en train de trouer.

Il n'y a pas de problème au départ. À ce moment, notre bois est encore costaud et offre une bonne résistance. Les ennuis commencent lorsque nous arrivons à la fin du travail, c'est-à-dire au moment où le bois a déjà perdu une grande partie de ses fibres. C'est aussi à ce moment que sa résistance est très faible et qu'elle court le risque de briser sous la pression de la perceuse. C'est justement là qu'il faut faire très attention. Vous devez, tout d'abord, chercher à accroître la résistance du bois devenue trop fine à cet endroit. Aussi devez-vous veiller à réduire la pression de la perceuse sur le bois. Pour bien réussir ces deux opérations, vous devez être muni des outils indispensables.

Percer son bois sans l’abîmer: de quoi se sert-on ?

Assurez-vous d'avoir apprêté les outils nécessaires avant de commencer votre travail du bois. Nous aurons besoin dans cette opération :

  • d'une perceuse électrique et d'un foret à bois.

On recommande souvent une mèche qui permet un perçage rapide grâce à ses traceurs latéraux et sa pointe centrale aiguisée.

  • Du papier de verre fin ou du papier abrasif pour le besoin de ponçage
  • un mètre ruban et un crayon
  • des serre-joints

On peut par précaution porter des gants, des lunettes de travail et un masque afin d'éviter des éclats de bois dans les yeux et dans le nez.

Étapes à suivre pour percer son bois sans l'abîmer

Le moment tant attendu est enfin là ! Notre bois est prêt. Nous avons apprêté et disposé convenablement tous les outils dont nous avons besoin pour notre travail de bois. Il ne nous reste qu'à entamer l'ouvrage. Voici, exposées pour vous, les différentes étapes à suivre dans le perçage d'un bois sans blessure ni rature :

    • d'abord, tracez à l'aide du crayon et du papier ruban l'emplacement du bois à percer
    • Placez les deux pièces sur une surface plane et équilibrée
    • Prenez un foret à bois du diamètre qui nous intéresse
    • Installez le foret sur la perceuse et débutez à une vitesse moyenne
    • Vous devez ensuite renforcer le bois avec une autre planche
    • Ici, placez les deux planches à plat et serrez-les
    • Placez la perceuse à la verticale du trou à percer
    • Commencez à percer en gardant la position verticale
    • Diminuez la pression sur le bois lorsque vous vous approchez du fond
    • Enfin, terminez par un ponçage du bois avec du papier abrasif.

Vous voilà dorénavant outillé pour percer du bois sans l'abîmer !